Cette section ne contient actuellement aucun contenu. Ajoutez-en en utilisant la barre latérale.

Migrer un e-commerce sur Shopify en 8 étapes

Migrer son site e-commerce vers Shopify peut répondre à différentes problématiques. En l’occurrence, il s’agit de la solution idéale pour les propriétaires de boutique en ligne qui ont besoin de gagner en productivité, de jouir d’une interface plus moderne ou d’automatiser au maximum les processus. Néanmoins, à moins d’être un expert Shopify, migrer une boutique sur ce CMS nécessite du temps et certaines compétences techniques. Il faut, par ailleurs, s’assurer que la migration est bien envisageable afin que les produits et les informations contenus parviennent bien jusqu’à la nouvelle plateforme. Découvrez, à travers notre guide, comment réaliser une migration de site Internet en suivant les étapes indiquées.

1. Configurer les paramètres de base depuis l’ancienne boutique en ligne

Avant de se lancer dans la migration d’une boutique en ligne vers Shopify, il est primordial d’évaluer les possibilités de migration de la boutique. Il est également essentiel de retirer les protocoles spécifiques à l’ancienne plateforme e-commerce (HTTP, HTTPS, etc.) afin de rendre l’ensemble des éléments de la boutique accessibles (thème, images, etc.).

Pour le reste, il faut s’assurer que l’ensemble des paramètres de base sont à jour :

  • l’adresse e-mail de la boutique ;
  • les informations de facturation ;
  • les profils des employés, etc.

Ce n’est qu’une fois l’ensemble de ces éléments passés au crible qu’il est possible d’aller plus loin et d’entamer les réelles opérations de migration. 

Comment migrer un site e-commerce vers Shopify ?

2. Exporter puis importer les données de l’ancien site vers Shopify

L’étape suivante consiste à transférer le contenu et les données de l’ancienne plateforme (WooCommerce, Prestashop, WordPress, Wix, etc.) vers la boutique Shopify. Cette étape peut prendre un certain temps selon l’envergure de la boutique en ligne et des données contenues.

Il existe différentes solutions pour importer les données de l’ancienne plateforme vers Shopify :

  • copier puis coller le contenu à conserver (produits, blog, pages, commandes, cartes-cadeaux, etc.) ;
  • utiliser une application Shopify dédiée (Transporter, Mega Media Exporter, etc.) ;
  • créer une application qui utilise l’API d’administration ;
  • transférer le contenu manuellement à partir d’un fichier CSV (option uniquement valide pour la migration des clients et des produits).

Pour transférer le contenu, il faut procéder dans un ordre logique : d’abord les produits, puis les clients et enfin l’historique des commandes. De cette manière, le propriétaire du site conserve l’historique complet des commandes clients et les commandes migrées sont liées aux produits et aux clients qui y sont associés. 

3. Contrôler que les produits vendus soient bien transférés

Une fois que le contenu a été migré, il faut contrôler que toutes les données ont correctement été transférées. Cette étape est d’autant plus importante si le propriétaire du site réalise la migration avec une application.

Ce dernier peut alors analyser les descriptions, les images ou encore les métadescriptions et s’assurer que tout est en ordre. Il est même possible d’aller encore plus loin dans la vérification et de créer une collection afin d’organiser les produits par catégorie ou de se familiariser avec le stock de produits disponibles.

4. Personnaliser l’apparence du site e-commerce sur Shopify

Après ces procédures techniques, il est temps de s’adonner à l’apparence du site. Initialement, la boutique en ligne est configurée sur un thème par défaut. Néanmoins, il est possible de le personnaliser et d’opter pour un design différent.

Le propriétaire peut ainsi sélectionner :

  • un thème gratuit parmi ceux qui sont disponibles à partir du tableau de bord de Shopify ;
  • un thème payant en se rendant dans la boutique de thèmes de Shopify.

Les thèmes payants sont mis au point par des développeurs externes et sont personnalisables. Ils sont souvent différenciants et permettent au site de jouir d’une image moderne. Les thèmes gratuits peuvent également être efficaces, mais le choix reste assez limité. 

Comment réaliser une migration e-commerce vers Shopify ?

5. Réaliser les différentes configurations

Pour parfaire la migration de son site vers Shopify, le propriétaire de la boutique en ligne doit réaliser différentes configurations : celle du nom de domaine, des expéditions, des services de paiement et des taxes.

Configurer le nom de domaine

Lors de la configuration de la boutique Shopify, il est possible d’acheter un nouveau nom de domaine auprès du CMS. Dans ce cas, il est primordial de définir le nom de domaine Shopify comme étant le domaine principal afin qu’il apparaisse dans le navigateur des clients, les résultats de recherche et les réseaux sociaux.

Puis il faut configurer la redirection afin que les clients atteignent bien le nouveau site. En créant un nouveau nom de domaine, le propriétaire du site pourra également modifier l’adresse e-mail de la boutique et des collaborateurs afin que le tout soit raccord. Là encore, il est nécessaire de procéder aux redirections afin que les courriers clients soient transférés vers les nouvelles adresses e-mail.

Toutefois, les propriétaires de site n’ont pas l’obligation de créer un nouveau nom de domaine. En effet, il est aussi possible de transférer le domaine associé à l’ancienne plateforme vers le nouveau compte Shopify.

Configurer les expéditions

Lors d’une migration, il est important de bien configurer les méthodes de livraison afin d’éviter :

  • de rembourser les clients qui auraient payé des prix trop élevés ;
  • de demander aux clients de payer un supplément, car le montant réglé n’est pas suffisant pour couvrir la livraison de la commande.

Par ailleurs, si la boutique en ligne commercialise des produits ou des services numériques, il faut bien penser à désactiver l’option d’expédition.

Configurer les taxes

La taxe de vente fait partie de la boutique en ligne et diffère selon les produits vendus, la localisation de la boutique et la destination d’expédition. Il est donc nécessaire de prendre le temps de comprendre les processus de configuration fiscale de Shopify afin de bien configurer les taxes à appliquer par la boutique.

Configurer le fournisseur de services de paiement

S’il est vrai que Shopify offre sa propre solution de paiement, le propriétaire du e-commerce peut également opter pour les services de paiement d’un tiers. Dans ce cas, il est nécessaire de configurer un fournisseur de services de paiement à partir de l’interface administrateur de Shopify.

6. Passer une commande test

À ce stade, la migration de la boutique sur Shopify est presque terminée. Il ne reste plus qu’à réaliser une commande test afin de s’assurer que tout est fonctionnel. Effectuer une commande test est également idéal pour comprendre le processus suivi par les clients et peut permettre de réaliser les correctifs nécessaires. Pour ce faire, il peut être intéressant de :

  • réaliser une transaction réussie et échouée ;
  • rembourser ou annuler une commande ;
  • traiter une commande seulement partiellement ;
  • archiver une commande réussie, etc.

Si les procédures mentionnées se déroulent correctement, alors cela confirme que la migration est réussie. Dans le cas inverse, le propriétaire peut réaliser les corrections utiles.

7. Configurer les adresses de redirection

Dernière étape, et non des moindres, pour ne pas perdre de clients, il faut configurer les adresses URL de redirection. Autrement dit, il faut rediriger le trafic de l’ancienne plateforme vers la nouvelle boutique. Dès lors, les clients ne tomberont pas sur des pages affichant des erreurs 404. Il est possible de créer des URL de redirection directement par le biais de Shopify, dans les paramètres, en cliquant sur la section intitulée « URL redirects ».

8. Inviter les clients à créer des comptes sur le nouveau site

Une fois que le site a migré et que tous les modules sont fonctionnels, le propriétaire du site peut notifier sa clientèle du changement de plateforme. À cette occasion, il peut les inviter à créer un nouveau compte client et à se réinscrire sur le nouveau site. Dans le cas où la boutique en ligne compterait beaucoup de clients, il est possible d’utiliser une application disponible sur l’App Store de Shopify afin d’envoyer les invitations de manière automatisée.

Bien que de nombreuses étapes aient été déroulées, la migration de site ne prend que de quelques minutes à quelques heures en fonction de la taille de la boutique en ligne. Il est donc possible de profiter d’une plateforme flambant neuve, moderne et fonctionnelle en peu de temps. Néanmoins, la procédure est assez complexe et nécessite une bonne organisation. En cas de besoin, il est préférable de se faire accompagner soit par des développeurs Web compétents, soit par une agence dont c’est le métier.

Nous vous recommandons ces autres pages :

Un projet ?
On vous rappelle !