Recherche

    Améliorez le taux de conversion de votre boutique Shopify

    Améliorez le taux de conversion de votre boutique Shopify

    25 idées pour améliorer votre taux de conversion et booster vos revenus

    Bienvenue ! Si vous lisez ces lignes, c’est probablement que vous n’êtes pas satisfait des performances de votre boutique en ligne. Si vous vous apprêtiez à appeler votre banquier ou votre investisseur pour lui demander une rallonge de budget marketing, attendez un peu.

    Il y a généralement 2 approches pour augmenter son chiffre d’affaires :

    • Augmenter son trafic : plus de visiteurs, c’est plus de chances de générer des revenus
    • Augmenter son taux de conversion : pour transformer plus de visiteurs actuels en acheteurs

    La première solution est généralement la plus évidente : multiplier ses dépenses marketing & media, c’est augmenter son trafic et in fine son chiffre d’affaires.

    La deuxième est en fait celle qui s’avère avoir le meilleur retour sur investissement, la moins coûteuse et la plus rapide à mettre en oeuvre. Il n’est pas impossible de multiplier par 2 un mauvais de conversion (donc faire x2 sur son CA) en quelques semaines avec un peu d’huile de coude. Imaginez le budget marketing nécessaire pour doubler votre CA …

    Lorsque l’on arrive à identifier et à éliminer les faiblesses de son site, on lève tous les freins qui empêchent un visiteur d’acheter. On améliore l’expérience et on développe la confiance.

    Quand on parle amélioration du taux de conversion, il faut penser avec son cerveau reptilien pour amener le visiteur au checkout. Tout ce qui entraîne de la confusion, de la réflexion ou du travail à l’utilisateur doit être banni. Balisez le parcours de votre futur client ! Gardez en tête que le premier réflexe d’un acheteur frustré est de fermer son onglet de navigation.

    Ci-dessous nous avons listé 25 points de vérification ou d’optimisation pour améliorer votre taux de conversion.

    taux de conversion shopify | stellar agence shopify

    L’application au web du principe marketing Keep It Simple & Stupid (KISS). Gardez ce titre en tête comme un mantra !

    Page d’accueil

    • Limitez le nombre de contenus dans votre premier carousel d’images (slideshow) : la plupart de vos visiteurs ne verront même pas la deuxième image ! Inutile donc de présumer que vos visiteurs parcourront vos images pour découvrir vos super promotions et vos nouveaux produits …
    • Ajoutez un call to action à chaque image de carousel : chaque prise de parole doit avoir un but. N’utilisez pas les meilleurs emplacements de votre boutique pour la décoration.
    • Annoncez clairement le free shipping si vous l’offrez. Sinon, envisagez-le (sous condition) ! Les frais de livraison sont plus que jamais l’ennemi du e-commerce.
    • Montrez vos produits en situation : soyez en phase avec vos clients et aidez les à se projeter avec vos produits. Un produit dans son contexte d’usage est beaucoup plus vendeur qu’un shooting de gamme.
    • Simplifiez la navigation : utilisez le vocabulaire des consommateurs, pas votre jargon interne, même si cela déplaît à l’équipe marketing. L’objectif est de parler au plus grand nombre.
    • Limitez le nombre de contenus sur la homepage : multiplier les contenus (témoignages, gammes, avis, histoire de la marque …), c’est démultiplier le choix pour le consommateur et donc le risque de le perdre. Souvent, moins c’est mieux.
    • Faites des liens hypertextes qui ressemblent à des liens hypertextes : c’est à dire au minimum avec une couleur qui contraste avec la couleur du texte normal.
    • Soyez explicite dans vos formulaires d’abonnement à la newsletter. Annoncez clairement le bénéfice, le contenu et idéalement la fréquence d’envoi des emails. Si vous le pouvez proposez un promo code à valoir sur le premier achat.
    • Supprimez les boutons de partage parasites : votre objectif est de convertir vos visiteurs, pas de les inciter à vous suivre sur Instagram. Il faut garder vos visiteurs en “mode shopping”. Ils sauront trouver tout seuls vos liens sociaux dans le footer.

    Panier

    • Assurez vous que le bouton de paiement soit proéminent : veillez à ce qu’il n’entre pas en concurrence avec les autres boutons comme la mise à jour du panier, les boutons de quantité, suppression d’article etc.
    • Enlevez si possible les champs inutiles, comme “laissez des instructions pour votre commande“. Chaque étape supplémentaire, chaque clic est un risque de voir l’utilisateur ne pas aller au bout du tunnel d’achat. Déplacez de préférence les instructions spécifiques / options au niveau de la fiche produit.
    • Supprimez les éléments visuels parasites autour du bouton de paiement : en particulier les logos de cartes de crédit qui perturbent la lecture de la page. Si vous insistez vraiment à les mettre comme éléments de réassurance, passez les en gris noir & blanc.

    Checkout / paiement

    • Nommez explicitement les options de livraison : soyez transparent sur le transporteur et le délai de livraison. Par exemple : “Livraison par la La Poste (2 à 4 jours) ” est beaucoup plus explicite que “Livraison standard”. N’oubliez pas que les options de livraison et leur prix sont des raisons majeures d’abandon de panier.
    • Personnalisez la page de paiement : en ajoutant votre logo et en conservant le style de votre site, vous rassurez votre visiteur. il n’y a rien de plus effrayant que d’avoir l’impression de payer sur un autre site que le site de départ.
    • Mettez en avant le paiement sécurisé : en ajoutant par exemple une icône de cadenas sur le bouton de paiement.

    Page produit

    variant shopify | . stellar agence shopify
    • Préférez les variants à la duplication d’articles : Si vous proposez un article dans différentes tailles ou couleurs, il est préférable de proposer toutes les options sur une seule et même fiche produit plutôt que sur plusieurs pages séparées. Votre client aura toutes les informations à portée de main et ne sera pas obligé de démultiplier les clics (donc les opportunités de quitter le site).
    • Optez pour des contenus longs : saisissez l’opportunité de raconter votre marque et de créer du lien avec votre consommateur. Ne vous contentez pas des informations produit. En plus cela contribue à votre référencement naturel !
    • Supprimez les boutons de partage sur les fiches produit : ils ne sont qu’une distraction pour l’utilisateur et il est très peu probable que vous génériez du trafic à partir de ces boutons. Rassurez-vous les utilisateurs savent très bien copier une url s’ils veulent partager un contenu !
    • Ne placez pas les contenus critiques dans les onglets : moins de la moitié des utilisateurs cliquent sur les onglets. Utilisez pour les informations secondaires.
    • Abusez des photos, en particulier des photos “lifestyle” : votre visiteur doit se projeter en train d’utiliser votre produit.
    • Affichez les conditions de livraison et de retour : vous éviterez de mauvaises surprises à votre acheteur lors du checkout et vous pourrez lever dès ici certains freins (ou en renvoyant sur une page FAQ par exemple).
    • Travaillez la copie de votre fiche produit : votre fiche produit ne doit pas être une suite d’informations techniques. Vous devez apporter une touche “émotionnelle” pour créer du lien avec le consommateur. C’est aussi un moyen de vous différencier de vos concurrents et éventuellement de vos distributeurs. Inspirez-vous des marques anglo-saxonnes (un bon exemple) !

    En savoir plus  Page Produit : bonnes pratiques

    Prochaine étape

    Si vous avez l’impression qu’appliquer ces conseils demandera de longs et couteux développements techniques, peut-être est-il temps pour vous de passer à Shopify ? Contactez-nous, ce n’est pas si compliqué que vous pouvez le penser, croyez nous !

    Vous souhaitez travailler avec nous pour développer un site e-commerce sous Shopify, optimiser votre site pour la conversion ou mettre en place des campagnes marketing ? Contactez-nous, nous serions ravis de parler de votre projet !